Café de Faune


Vocifératron

Générateur de textes délirants.
Précautions d'emploi : une utilisation journalière excessive peut entraîner des troubles schizo-affectifs sans gravité.

L'être mâche les fèces. Vous couinez moins que ma misère!! Je savoure gravement ma plaie! Pensée ! Je m'accable salement car les entrailles s'acharnent quelquefois… blessures, reines des poèmes ! Ma chose vaniteuse mâche mon fluide! Les coeurs robustes mâchent mes couilles car mon pharmacien ingurgite mes menstrues. Je féconde le traumatisme inerte autant que la haine écoute admirablement mon sacrifice stérile. J'idolâtre mes désirs!!! Vous coulez pour l'éternité… Claodunk, gardien de l'anus touffu !

Je libère mon conspirateur hérétique et… l'émotion lèche perpétuellement la matière engourdie!!! Les pets supplient tandis que le sacrifice pisse!! Vous quémandez approximativement ma plaie absente car mes autorités chantent salement mon pouvoir et… PÉCHÉS ! Vous lèchez les cancers robustes car la lune scabreuse répudie mes diables. Dénouez mon langage ! Dénouez mon langage ! Vous coulez salement!! Vous coulez salement!! Mes fèces ouvrent sans arrêt mes odeurs et… mon coeur fragile crie moins que ma merde naine et soudain, je chante… scrotum !

Prison ! Mon mécanisme désire!! J'observe puisque mes cris écoutent!!! Les organes macèrent car vous priez! Couilles ! Mes abattoirs chient près de la dentition!! CHUT !! Souffrance ! Maman ! Vie !! La crasse pleure!! Haines boursouflées, dames des grilles ! L'erreur gratte quand mes hymnes se putréfient, ma merde regurgite le frère car je gratte mes certitudes !